Omar Alloula : “Nous commençons à nous épuiser. Mais nous ne pouvons rien lâcher”

Omar Alloula est spécialiste des infections nosocomiales. Après avoir exercé au CHU Ibn Rochd, il travaille actuellement comme médecin hygiéniste à l’hôpital universitaire international Cheikh Khalifa Ben Zayed de Casablanca, où des dizaines de cas potentiellement positifs au Covid-19 sont amenés chaque jour.

Par

Comment vivez-vous cette crise sanitaire avec le reste de l’équipe médicale?

Il y a bien sûr un peu de stress par rapport à cette pathologie, en plus de la pression du travail, des médias, des autorités… Nous devons communiquer constamment, avec tout le monde, tout en gérant le flux de patients et leur prise en charge. Tout ceci crée chez nous une forme de panique. Il y a aussi la fatigue qui est en train de s’installer.

Combien de patients en lien avec le coronavirus recevez-vous?

“Au début, on gérait au maximum un à deux patients par jour, suspectés d’être porteurs du Covid-19. Actuellement, on en gère des dizaines, par jour”

Omar Alloula
Les patients qui arrivent ne sont bien sûr pas tous positifs, mais il faut les considérer comme tels avant de pouvoir écarter toute piste….

article suivant

Drive-In Festival : un cinéma en plein air sur la corniche casablancaise