Les étudiants médecins alertent sur le manque de masques et de produits désinfectants dans les hôpitaux

Le Conseil des étudiants en médecine de Casablanca alerte sur le manque d’équipements de protection pour les étudiants médecins dans les centres de santé régionaux et provinciaux. Ils exigent des masques FFP2, des produits désinfectants et des vêtements jetables.

Par

Les étudiants en médecine exigent des masques FFP2, des produits désinfectants, mais aussi des surblouses, des surchaussures et calots à usage unique. Crédit: DR

Le Conseil des étudiants en médecine de Casablanca (CEMC) monte au créneau pour alerter sur le manque d’équipement de protection pour le personnel soignant faisant face à l’évolution du Covid-19 au Maroc. “Nous sommes surpris du mauvais traitement que subissent les étudiants médecins dans les centres de santé régionaux et provinciaux. On ne leur fournit pas les équipements nécessaires pour qu’ils assurent leur mission”, dénonce le CEMC dans un communiqué diffusé le 25 mars.

La même source abonde : “Nous appelons la direction régionale ainsi que l’ensemble des directions des hôpitaux publics à fournir l’ensemble des équipements à même de protéger les étudiants médecins d’ici une semaine.” Les étudiants en médecine exigent des masques FFP2, “comme le préconise l’Organisation mondiale de la Santé”, des produits désinfectants (eau, savon et gels hydroalcooliques), mais aussi des surblouses, des surchaussures et calots à usage unique.

Bien que critique, le Conseil des étudiants en médecine de Casablanca ne manque pas de réaffirmer la volonté de l’ensemble des étudiants médecins d’être en première ligne face au coronavirus afin de servir les citoyens marocains. Par ailleurs, le CEMC salue les mesures préventives prises par l’Exécutif afin de juguler l’évolution de la pandémie et appelle les citoyens à se conformer aux mesures des autorités publiques, dont le confinement.

article suivant

Saad Eddine El Othmani: "Le Maroc a évité le pire"