Quand les entreprises privées se montrent solidaires

Depuis la création du fonds de lutte contre le coronavirus, de nombreux acteurs publics comme privés ont fait don d’argent pour participer à la sauvegarde de l’économie. Certains groupes ont également entrepris des initiatives citoyennes.

Par

Collage TelQuel

Qu’elles soient dans les phosphates, l’eau ou les produits ménagers, de nombreuses entreprises ont fait des dons plus symboliques que de l’argent pour permettre de lutter contre le coronavirus.

Différentes entreprises ont mis l’accent sur des initiatives citoyennes, à l’instar de Mutandis, société spécialisée dans les biens de consommation des ménages. L’entreprise avait publié dans son communiqué, le lundi 23 mars, qu’elle mettait à disposition des services sanitaires sa capacité productive en eau de javel dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Il en est de même pour l’OCP qui a annoncé le 21 mars dernier assurer la supervision de la réhabilitation de quatre hôpitaux de Khouribga, en coordination avec la délégation provinciale de la Santé. Cette décision accompagnait une annonce préalable du géant phosphatier d’un don de 3 milliards de dirhams au fonds de lutte contre le Covid-19.

Quant à Soft Tech, la société spécialisée dans la production intégrée des tissus techniques a annoncé mettre à disposition du ministère de l’Intérieur et d’autres institutions d’utilité publique 10 millions de masques.

Le 24 mars, c’était au tour du groupe Renault de faire un geste. Ce dernier a annoncé dans un communiqué avoir transformé 50 véhicules neufs en ambulances destinées à épauler les services sanitaires du pays. “Outre ces mesures, les usines Renault de Tanger et de Casablanca (SOMACA) ont mis, dès le 21 mars, certaines de leurs infrastructures à disposition des autorités locales mobilisées dans la gestion de la pandémie Covid-19”, indique le communiqué de la marque au losange.

Dans cet élan de solidarité national, la Société marocaine des boissons a fait don, en plus de 30 millions de dirhams, d’un million de litres d’eau minérale Aïn Ifrane aux hôpitaux, établissements sanitaires publics et forces de l’ordre mobilisées.

Le groupe des Eaux minérales d’Oulmès a également annoncé un don d’un million de bouteilles d’eau minérale de sa marque Sidi Ali aux hôpitaux publics du pays à destination des patients et du personnel soignants. Et ce, chaque semaine jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire annoncé, pour le moment, au 20 avril 2020 par le gouvernement.

article suivant

Treize ans après la disparition de la petite Maddie, un Allemand suspecté de "meurtre"