Comment l'argent détruit le journalisme

Dans un bref et cinglant essai, la journaliste française Sophie Eustache décrypte les ravages du journalisme-marchandise.

Par

Si tu veux dire toute la vérité sur un sujet tu n’as qu’à changer de métier, faire chercheuse et n’être lue par personne!” C’est ce qu’a répondu un de ses professeurs à une étudiante en journalisme à Strasbourg qui s’inquiétait de la simplification d’un sujet à traiter en 4000 signes.

Bâtonner, comment l’argent détruit 
le journalisme
, Sophie Eustache
 , Éd. Amsterdam, 
 , 120 p., 130 DHCrédit: DR

Bricolages, précarité… tel est le quotidien des pigistes dans une profession laminée par les logiques néolibérales couplées aux transformations du numérique. La concurrence et l’accélération de production de contenu aboutissent à de l’information “usinée en série”. Dans cette enquête passionnante, nourrie de fiches de postes de plus en plus sèches et de nombreux témoignages de journalistes écœurés de ce que devient leur métier, Sophie Eustache tire la sonnette d’alarme sur les conséquences de ces évolutions sur la pensée et la possibilité de la démocratie.

Travail à…

article suivant

Réouverture des cafés et restaurants dès vendredi 29 mai