De Fès à Séville, sur les traces de Youssef En-Nesyri

Le FC Séville a déboursé 20 millions d’euros pour recruter l’attaquant marocain Youssef En-Nesyri. C’est le plus gros transfert d’un joueur formé au Maroc. Itinéraire d’un attaquant forgé à Choôba, un quartier difficile de Fès.

Par

Youssef En-Nesyri marque de la tête, lors du match nul (2-2) entre l’Espagne et le Maroc, pendant la Coupe du Monde 2018 en Russie. Crédit: AFP

L’avion de Youssef En-Nesyri atterrit à l’aéroport de Séville-San Pablo, le 16 janvier en milieu d’après-midi. Le sourire masqué et les yeux brillants, l’international marocain de 22 ans a du mal à cacher sa joie. D’un pas serein, il marche vers Ramón Rodríguez Verdejo, alias Monchi, pour une accolade. Ensemble, ils se rendent ensuite au siège du FC Séville pour parapher un contrat de 5 ans et demi. L’ancien footballeur espagnol et directeur sportif du FC Séville depuis 2019 a œuvré au recrutement du jeune attaquant, comme il l’a fait pour plusieurs grandes stars de son club. Car Monchi a l’œil. Son réseau, estimé à plus de 700 scouts et recruteurs, a repéré des joueurs talentueux du monde entier, comme Sergio Ramos, Daniel Alves, Seydou Keita, qu’il a engagés avant de les laisser s’envoler vers de plus grands clubs. C’est maintenant au tour de Youssef…

article suivant

Bank Al-Maghrib adopte de nouvelles mesures en faveur de l’accès au crédit bancaire