Cristóbal López Romero: “L’islam et le christianisme, ça n’est pas Pepsi et Coca qui se disputent un marché”

Nommé cardinal par le pape François, l’archevêque de Rabat, Mgr Cristóbal López Romero, est le premier prélat du Maroc à accéder au dernier cercle de l’Église, le Conseil des cardinaux, où sont choisis les papes. Confessions sur la personnalité du souverain pontife, les conflits interreligieux et les rapprochements possibles.

Par

Son Éminence Cristóbal López Romero Crédit: RACHID TNIOUNI

Mercredi 22 janvier, le roi Mohammed VI a reçu au palais royal de Rabat le cardinal Cristóbal López Romero, annonce un communiqué du Cabinet royal cité par l’agence MAP. “À l’occasion de cette audience royale, le cardinal Cristóbal López Romero a exprimé à Amir Al Mouminine ses vifs remerciements pour la très haute bienveillance dont le Souverain a fait preuve, en dépêchant une délégation de haut niveau, afin de représenter Sa Majesté le Roi au consistoire du 5 octobre 2019 au Vatican, qui a vu le Pape François élever l’Archevêque de Rabat à la dignité de Cardinal.

Le roi Mohammed VI recevant l’archevêque Cristóbal López Romero, le 22 janvier au palais royal de Rabat.Crédit: MAP

Cette audience royale s’inscrit dans l’esprit de co-connaissance…

article suivant

La Banque alimentaire a besoin de vos dons