Qu’est-ce qu’une pandémie ?

Le coronavirus ou Covid-19 a officiellement été déclaré comme pandémie par l’Organisation mondiale de la santé. Que signifie cette nouvelle catégorisation de la maladie, mais surtout qu’implique-t-elle pour l’ensemble des pays de la planète ? Réponse en quatre questions.

Par

Capture d'écran, au 11 mars, d'un des sites de suivi de l'évolution du Covid-19 dans le monde.

Qu’est-ce qu’une pandémie?

Selon l’organisme de référence dans le domaine, l’Organisation mondiale de la santé (OMS, l’institution spécialisée des Nations unies dans le domaine de la santé), le terme pandémie est utilisé en cas de “propagation mondiale d’une nouvelle maladie”.

à lire aussi

Dans sa page consacrée à la pandémie, l’OMS indique que les virus qui ont provoqué des pandémies dans le passé avaient pour origine des virus grippaux de l’animal. Ce fut notamment le cas de la grippe A (H1N1), dernier cas de grippe pandémique avant le Covid-19.

Quelle est la différence entre une pandémie et une épidémie?

La différence entre les deux termes réside dans l’ampleur de la maladie. À titre d’exemple, le coronavirus était précédemment considéré comme une épidémie, car la région de Wuhan en Chine était considérée comme le seul foyer de la maladie.

On peut parler d’épidémie lorsqu’on évoque la grippe saisonnière, car généralement cette maladie se concentre dans une région donnée et pour un temps précis. Le VIH ou encore Ebola, tout comme le Covid-19 actuellement, sont considérés comme des pandémies.

Que signifie la déclaration de l’OMS?

L’annonce d’une pandémie signifie que l’ensemble des pays membres de l’OMS doivent se soumettre au Règlement sanitaire international (RSI). En vertu de cet instrument de droit international, les 196 pays membres de l’OMS s’engagent à collaborer pour “la sécurité sanitaire mondiale”.

Le RSI signifie également la mise en place de “mesures particulières à mettre en application dans les ports et les aéroports, ainsi qu’aux postes-frontières dans le but de limiter la propagation des risques pour la santé publique vers les pays voisins”.

Quelles sont les pandémies les plus mortelles?

À ce jour, la pandémie la plus mortelle reste la grippe espagnole qui a fait près de 50 millions de morts entre 1918 et 1919 selon l’Institut Pasteur. Au milieu du XIVe siècle, la peste, une autre pandémie, avait fait près de 25 millions de morts. Enfin, le VIH a fait plus de 30 millions de morts à ce jour.

article suivant

7 juin, 10h: 26 nouveaux cas depuis hier 18h, 8177 cas au total