Sortir : Rafiki, histoire d’amour impossible au féminin

Amoureuses malgré eux

Cinéma. De longues mèches roses, une paire de baskets stylées sur un skateboard qui slalome entre les buildings de Nairobi, le film Rafiki de la réalisatrice Wanuri Kahiu nous plonge dans le Kenya d’aujourd’hui. C’est l’histoire d’amour impossible, tirée du livre Jambula Tree de l’écrivaine ougandaise Monica Arac de Nyeko, entre deux lycéennes, Kena (Samantha Mugatsia) et Ziki (Sheila Munyiva), alors que leurs pères respectifs s’opposent durant une campagne électorale. Dans ce pays où l’homosexualité est passible d’emprisonnement, les deux jeunes filles doivent jongler entre l’incompréhension de leurs proches et leurs sentiments, devenus politiques par la force des choses. Premier film kenyan sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard du Festival de Cannes 2018, il y a été ovationné mais pourtant interdit de diffusion au Kenya. Des images esthétiques et colorées et une bande-son d’afrobeats accompagnent cette romance douloureuse. Le 1er mars à 11h, à l’Institut français de Casablanca.

Joue-la comme ces dames

Football. Au Soudan, la réalisatrice Marwa Zein s’immisce dans le quotidien de femmes qui vivent…

article suivant

Le mandat de la Minurso prorogé pour une durée d’un an