Une nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ

Une nouvelle cellule terroriste a été démantelée ce 4 février par les hommes du BCIJ. Selon l’Intérieur, elle s’activait entre Casablanca, Mohammedia et Azilal.

Par

Un membre du BCIJ lors des journées portes ouvertes de la police à Marrakech, le 28 septembre 2018. Crédit: Fadel Senna/AFP

Une cellule terroriste s’activant entre Casablanca, Mohammedia et Azilal a été démantelée mardi 4 février par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Selon ce dernier, elle est composée de six membres “adeptes de la pensée extrémiste”, de 18 à 59 ans.

Les premières investigations révèlent que les membres de cette cellule planifiaient de “commettre des actes terroristes au Maroc dans la perspective de la proclamation d’une wilaya affiliée à Daech”, précise la même source.

Les suspects ont été placés en garde à vue pour approfondir l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent pour arrêter d’autres complices soupçonnés d’être impliqués dans cette cellule terroriste, ajoute le communiqué.

(avec MAP)

article suivant

“La Volonté” : ce père qui s’en va par Marc Dugain