50 raisons d'espérer malgré tout

La définition d’espérer : considérer ce qu’on désire comme devant se réaliser. Au Maroc, où les mauvaises nouvelles s’accumulent chaque année, conjuguer ce verbe relève de l’exploit, alors que le verbe désespérer peut être mis à tous les temps et à tous les modes sans risque de se tromper. Et pourtant, nous avons réussi à dégager cinquante bougies éclairant un pays où il reste beaucoup de zones sombres.

Par

A l’heure du bilan de fin d’année, nous avons cogité pour trouver des lueurs d’espoir, après avoir accumulé les Unes parlant des trains qui n’arrivent pas à l’heure, selon l’expression consacrée pour définir le journalisme. Deux longues conférences de rédaction où chacun a défendu ses propositions, critiqué celles des autres, ou tout simplement freiné des quatre fers, jugeant que l’heure n’était toujours pas à l’optimisme. Mais bon, après cogitation, nous avons réussi à dégager cinquante bougies éclairant un pays où il reste beaucoup de zones sombres. En dehors des infrastructures dont notre pays s’enrichit année après année, l’essentiel se trouve dans des initiatives et des personnes qui tentent d’égaliser les chances…

article suivant

Droits TV CAF : un marché injustement attribué, et un contrat à “durée indéterminée” (5/5)