Arabie saoudite : cinq Saoudiens condamnés à mort pour le meurtre de Khashoggi

Cinq Saoudiens ont été condamnés à mort dans le procès des meurtriers du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a annoncé ce 23 décembre le procureur général d’Arabie saoudite.

Par

Jamal Khashoggi en 2014, alors directeur général d'AlarabTV. Crédit: Mohammed Al-Shaikh/AFP)

Plus d’un an après le meurtre du journaliste et chroniqueur saoudien Jamal Khashoggi, cinq Saoudiens ont été condamnés à mort dans le procès des meurtriers, a annoncé le procureur général d’Arabie saoudite, ce 23 décembre.

Aucune accusation n’a été retenue contre Saoud al-Qahtani, un proche conseiller du prince héritier Mohammed ben Salmane, a ajouté le procureur, indiquant que l’ancien numéro deux du renseignement, le général Ahmed al-Assiri, a été acquitté, faute de preuves.

à lire aussi

Critique du pouvoir et chroniqueur pour le Washington Post, Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre 2018 au consulat saoudien d’Istanbul dans des conditions mystérieuses.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

MAE : le Maroc condamne vigoureusement la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l’islam et au prophète