L'OCP, l'ONCF et le Fonds Hassan II s'allient pour créer un pôle hôtelier

Le groupe OCP, l’Office national des chemins de fer (ONCF) et le Fonds Hassan II pour le développement économique et social ont annoncé ce 20 décembre une alliance pour créer un pôle au service du développement de l’hôtellerie d’excellence au Maroc.

Par

Hôtel la Mamounia, Marrakech. Crédit: AFP

L’annonce a été faite ce vendredi 20 décembre dans un communiqué relayé par la MAP. Le groupe OCP, l’Office national des chemins de fer (ONCF) et le Fonds Hassan II vont établir un pôle hôtelier national, regroupant des actifs hôteliers détenus et développés jusqu’à présent par l’ONCF.

La Mamounia à Marrakech, qui fêtera son centenaire en 2023, et le Palais Jamai, hôtel emblématique de la ville de Fès fondé en 1879, sont concernés. Le pôle comprendra également Le Michlifen à Ifrane et le Marchica Lagoon Resort dans la région de l’Oriental.

Hôtellerie haut de gamme

Le communiqué indique que “cette alliance inédite vise à promouvoir l’excellence hôtelière haut de gamme”, notant qu’elle s’inscrit dans le cadre des orientations royales portant sur les mesures de restructuration de certains établissements et entreprises publics. Objectif : consolider les capacités d’investissement à travers la préparation de plans sectoriels et le lancement de nouveaux programmes d’investissements.

L’OCP conforte sa stratégie d’investissement dans le développement et la professionnalisation de l’hôtellerie marocaine, un secteur dans lequel l’entreprise est déjà engagée à travers les actifs hôteliers qu’elle détient dans ses régions d’implantation, et qu’elle compte déployer en lien avec ses projets d’aménagement urbain et de développement de villes nouvelles”, précise en effet le communiqué.

Convergence institutionnelle

L’OCP développe par ailleurs une filière de formation dédiée aux métiers de l’hôtellerie à l’université Mohammed VI polytechnique, en partenariat avec les établissements internationaux les plus prestigieux.

Le Fonds Hassan II, institution financière étatique créée en 1999 et qui appuie les projets gouvernementaux et industriels, notamment dans le secteur touristique, contribuera à la mise en place de ce pôle. Il intervient également en tant qu’investisseur dans l’aménagement du site de la lagune à Marchica, laquelle intègre des complexes hôteliers de luxe. Ce fonds a aussi participé au financement de projets de transformation de ksours et de kasbahs en hôtels de luxe. L’ONCF sera, pour sa part, chargé de partager son savoir-faire dans l’hôtellerie de luxe.

(avec MAP)

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Le mandat de la Minurso prorogé pour une durée d’un an