Le collectif "hors-la-loi" lauréat du prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2020

Le collectif 490 des “hors-la-loi”, initié par l’écrivaine Leïla Slimani et la réalisatrice Sonia Terrab, est lauréat du prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2020. Le prix sera remis le 9 janvier prochain à Paris.

Par

Le Collectif 490 des “hors-la-loi” a gagné le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2020. L’annonce a été faite dans un communiqué de presse ce 10 décembre. Le prix leur sera remis à la Maison de l’Amérique latine le 9 janvier prochain, à Paris.

Le communiqué du Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes 2020, annonçant le Collectif des « hors-la-loi » lauréat.

Le collectif a vu le jour en septembre 2019 suite à l’arrestation de la journaliste Hajar Raissouni pour “avortement” et “relations sexuelles hors mariage”, à l’initiative de l’écrivaine Leïla Slimani et la réalisatrice Sonia Terrab. En quelques jours, plus de 7000 personnes avaient déjà signé leur manifeste “Nous, citoyennes et citoyens marocains, déclarons que nous sommes hors-la-loi”, pour dénoncer les “lois liberticides” du Code pénal et engager “un débat national sur les libertés individuelles”.

Le manifeste compte aujourd’hui plus de 15 000 signatures. Le prix Simone de Beauvoir vient ainsi couronner près de trois mois de lutte pour tenter de faire abroger certaines lois liberticides dans le pays, notamment celles “relatives à l’amour”, comme le signale le communiqué. Ce dernier informe également que “plus de 70 % des témoignages recueillis par le Collectif 490 proviennent de personnes âgées de 18 à 25 ans”.

à lire aussi

Plus récemment, le 6 décembre dernier, le collectif “hors-la-loi” a déposé une pétition au Parlement, demandant de retirer du Code pénal les infractions relatives aux libertés individuelles. “Nous venons de déposer une pétition (numéro 250165) auprès de notre Parlement, où nous demandons que toutes les infractions pénales portant sur les libertés individuelles soient retirées du Code pénal marocain”, précisait le collectif dans son communiqué disponible en français, arabe et anglais.

On a libéré la parole, il est maintenant temps de changer la loi 🔥Signez notre pétition officielle au parlement, soyez…

Publiée par ‎خارجة على القانون Moroccan outlaws‎ sur Vendredi 6 décembre 2019

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire