Afghanistan : une guerre pour rien ?

Le Washington Post a publié le 9 décembre un rapport confidentiel qui relate l’échec américain en Afghanistan, et les tentatives du gouvernement de maquiller cette vérité à l’opinion publique.

Par

Des soldats américains sur la base de Baylough, en Afghanistan, en 2010. Crédit: Staff Sgt. William Tremblay, U.S. Army/Released

Après l’assassinat d’Oussama Ben Laden, j’ai dit qu’Oussama était probablement en train de rigoler dans sa tombe sous-marine en voyant combien on a dépensé en Afghanistan.” Ce constat amer vient de Jeff Eggers, retraité de la Navy Seal et membre du staff de la Maison-Blanche sous les administrations Bush et Obama. Jeff Eggers est l’un des 400 hauts gradés de l’armée et membres de l’administration américaine qui ont vivement critiqué l’engagement du pays de l’oncle Sam en Afghanistan. Ces témoignages proviennent d’un rapport confidentiel dirigé par John Sopko, l’inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan. Celui-ci examine les échecs du plus long conflit armé de l’histoire des Etats-Unis. Le rapport de plus de 2000 pages a pu être obtenu par le Washington Post et publié le 9 décembre dernier. Par comparaison entre le discours officiel du gouvernement américain et les faits sur le terrain, le journal américain démontre que les…

article suivant

Normalisation Maroc-Israël : le Conseil national du PJD met fin à la controverse