L'écrivain et réalisateur franco-afghan Atiq Rahimi fait son cinéma

Le temps d’une rencontre à Marrakech, le réalisateur et écrivain franco-afghan Atiq Rahimi, membre du jury du FIFM, se confie sur sept films marquants qui ont ponctué sa vie.

Par

Surtout connu pour son roman "Syngué Sabour, Pierre de patience", prix Goncourt 2008, Atiq Rahimi a également réalisé trois longs-métrages. Crédit: DR

Atiq Rahimi est avant tout connu pour ses romans, qui trouvent un point d’ancrage dans les affres de son pays natal, l’Afghanistan, qu’il a dû quitter dans les années 1980. D’abord avec Terre et cendres (2000), puis Les Mille Maisons du rêve et de la terreur (2002) et Le Retour imaginaire (2005). Mais c’est avec Syngué sabour, Pierre de patience (2008), auréolé du prestigieux prix Goncourt, qu’Atiq Rahimi fait sensation en France. Pour l’écrivain, si la littérature est une nécessité, c’est derrière la caméra qu’il se révèle. Il mettra en scène deux de ses romans : Terre et cendres en 2004 et Syngué sabour, Pierre de patience en 2013. L’artiste revient cette année avec un troisième long-métrage : Notre-Dame du Nil, projeté le 5 décembre en séance spéciale au Festival du film de Marrakech. L’occasion pour nous de revenir avec ce grand cinéphile et membre du jury du FIFM, sur sept films marquants…

article suivant

Retour au Maroc de centaines de Marocains bloqués à Sebta et Melilia