Courroucée par une dépêche de l'AFP sur la "Gandhi du Sahara", la MAP contre-attaque

Après que l’AFP a publié une dépêche sur Aminatou Haidar, militante indépendantiste sahraouie lauréate d’un prix alternatif ce 4 décembre, l’agence MAP s’est empressée de monter au créneau dans une riposte aussi cinglante qu’inédite. Cette dernière dénonce le caractère subjectif de son homologue et annonce “riposter systématiquement”.

Par

Les murs de la MAP ont tremblé.

C’est l’histoire du jour, que l’on pourrait résumer par : action, réaction et touche pas à mon Sahara. Dans une dépêche publiée en milieu d’après-midi ce 4 décembre, c’est dans des mots crus que l’agence de presse marocaine MAP est sortie du bois pour dire ses quatre vérités à son homologue française, l’AFP. Et c’est peu dire que le ton est donné d’emblée : “Si les promoteurs de la très fameuse AFP la présentent comme l’agence qui fournit ‘une information exacte, impartiale et digne de confiance’, ses lecteurs assidus sont souvent surpris par les innombrables bourdes commises par ses journalistes, ses dépêches orientées, ses interviews à la va-vite ou ses fausses nouvelles servant les intérêts de groupes de pression ou des agendas occultes.” Une sortie contre un homologue plutôt rare, si ce n’est inédite, dont…

article suivant

Pass sanitaire, test PCR, certificat médical... les recommandations du CNDH pour remplacer le pass vaccinal