Moul Kaskita arrêté après une vidéo jugée "insultante" pour les Marocains

Moul Kaskita arrêté après une vidéo jugée "insultante" pour les Marocains

Le youtubeur marocain Moul Kaskita a été arrêté le 30 novembre par la police. En cause : une vidéo qu’il a postée le 29 novembre dernier, où il qualifie les Marocains d’“ânes” et de peuple “stupide”.

Par

Le youtubeur Moul Kaskita. Crédit: Capture d'écran/YouTube

Moul Kaskita est de nouveau sous les verrous. Le célèbre youtubeur marocain, Mohamed Sekkaki de son vrai nom, a été arrêté le 30 novembre par la police. Derrière son interpellation, une vidéo publiée la veille sur sa chaîne YouTube, où il qualifie les Marocains d’“ânes” et de “stupides”. “Suite à la publication d’une vidéo sur YouTube […] comprenant des propos injurieux à l’encontre des citoyens marocains et touchant à leur dignité et à leurs institutions constitutionnelles, l’individu concerné a été arrêté et placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête”, indique le procureur du roi près le tribunal de première instance de Settat, dans un communiqué diffusé le 1er décembre. Une “petite quantité de drogue a été trouvée en sa possession au moment de l’interpellation”, souligne le communiqué.

La vidéo en question n’est plus disponible sur sa chaîne YouTube qui compte près de 340 000 abonnés. Si elle contient effectivement des insultes envers les “Marocains”, la vidéo est en grande partie consacrée aux discours royaux et appelle à en finir avec la corruption. Un discours qu’il a l’habitude de...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Après sa marche arrière, le Lesotho réaffirme sa neutralité sur le dossier du Sahara

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.