Lahcen Daoudi : "Ce qu’ont fait les distributeurs d'hydrocarbures est contraire à l’éthique"

Lahcen Daoudi : "Ce qu’ont fait les distributeurs d'hydrocarbures est contraire à l’éthique"

Près de deux mois après le remaniement ministériel du 9 octobre, l’ancien ministre délégué aux Affaires générales et à la Gouvernance, Lahcen Daoudi, se confie à TelQuel Arabi au sujet de son départ du gouvernement, du plafonnement des marges des distributeurs d’hydrocarbures, ainsi que des rapports qu’entretient son parti, le PJD, avec le RNI et le PAM.

Par

Tniouni/TelQuel

TelQuel Arabi : En juin 2018, vous déposiez votre demande de démission du poste de ministre délégué aux Affaires générales et à la Gouvernance mais vous n’avez quitté le gouvernement que lors du dernier remaniement ministériel. Qu’est-ce qui avait empêché votre démission de prendre effet ?

Lahcen Daoudi : Je ne vais pas donner tous les détails, car, conformément à la loi, mon rôle se limite à la présentation de la démission, et celle-ci peut ensuite être acceptée ou refusée. J’ai présenté ma démission au gouvernement, et lorsque les préparatifs du remaniement ont débuté, je leur ai dit : “Accordez-moi ma liberté, j’ai tout donné et je n’ai rien gardé pour moi.

“Je n’étais pas venu pour entrer au gouvernement ni pour devenir ministre. Je défends un projet, et cela ne nécessite pas forcément d’être ministre”

J’ai dit cela, car je savais que je ne pouvais rester indéfiniment dans un poste de responsabilité gouvernementale. J’ai préféré m’en aller de moi-même plutôt qu’attendre qu’on me jette dans les escaliers.

Je n’étais pas venu pour entrer au gouvernement ni pour devenir ministre. Je...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Après sa marche arrière, le Lesotho réaffirme sa neutralité sur le dossier du Sahara

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.