Non-conformité sanitaire : mystère et boulettes de sardines

Dans un communiqué publié le 28 novembre, l’ONSSA annonce le retrait d’un lot de conserves de boulettes de sardines à la tomate contenant un taux anormalement élevé d’histamine.

Par

Le 28 novembre, un communiqué de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a annoncé que la Société Aveiro Maroc, une filiale de l’entreprise de distribution Bimex Négoce, avait procédé au “retrait total” d’un lot de conserves de boulettes de sardines produit le 22 octobre 2018, en raison d’une non-conformité sur le plan sanitaire. Retour sur un mystère.

Fuite de l’ONSSA

L’information, tirée de la fuite d’un courrier interne à l’ONSSA, a été révélée dans l’édition du 28 novembre du journal Al Massae : des boulettes de sardines à la sauce tomate non conformes à la réglementation auraient été commercialisées pendant une année. Le courrier datant du 21 novembre était adressé “aux chefs des services vétérinaires provinciaux” et expédié par le directeur régional de l’ONSSA de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

ONSSA
“le produit ‘boulette de sardine à la sauce tomate’ marque ‘Carle’ est non conforme à la réglementation en vigueur du point de vue…

article suivant

Polémique sur les vols spéciaux, un Paris-Fès en classe éco à plus de 10.000 dirhams