Infantino appelle à la création d'une ligue continentale pour porter le football africain "au sommet"

Infantino appelle à la création d'une ligue continentale pour porter le football africain "au sommet"

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, souhaite la création d’une “ligue africaine” et a lancé un appel à un milliard  d’investissement dans les stades sur le continent pour “porter le football africain au sommet du monde”.

Par

Le président de la FIFA, l'Italo-Suisse Gianni Infantino. Crédit: AFP

Je veux porter le football africain au sommet du monde.” C’est l’ambition, portée et répétée, jeudi 28 novembre à Lubumbashi, en République démocratique du Congo (RDC), par le président de la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial. Gianni Infantino a ainsi exprimé son souhait de créer une “ligue africaine”, et lancé un appel à un milliard d’euros d’investissement (environ 10 milliards de dirhalms) dans les stades sur le continent, pour “porter le football africain”.

Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d’Afrique et les faire jouer dans une ligue africaine”, a déclaré le président de la FIFA présent à Lubumbashi pour les 80 ans du Tout-Puissant Mazembe, l’un des plus grands clubs d’Afrique. “Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la place dans le Top 10 mondial, du jour au lendemain”, a-t-il assuré au côté du président du TP Mazembe, Moïse Katumbi.

à lire aussi

L’enjeu est de freiner le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier, selon lui. Le président de la FIFA a lancé un appel aux investisseurs “pour récolter un milliard, afin que l’on puisse doter chaque pays africain d’un vrai stade de football aux normes FIFA, aux normes internationales”.

On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l’arbitrage en Afrique”, a-t-il promis. Le président de la FIFA est attendu à Brazzaville ce 29 novembre.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.