Après la coupure de son signal, une sortie de crise en vue pour 2M ?

En proie à une crise financière depuis plusieurs années, la chaîne de radiotélévision nationale s’est vue sanctionnée par l’opérateur de satellites égyptien Nilesat. Le gouvernement a assuré, par le biais du ministre Hassan Abyaba, qu’il était intervenu pour régler l’incident.

Par

Le siège de 2M, à Ain Sebaâ. Crédit: DR

Les téléspectateurs qui regardaient 2M le mardi 26 novembre, entre 13 et 14 heures, ont dû être surpris par une interruption de la transmission sur Nilesat. La diffusion de la chaîne de télévision publique a en effet été suspendue une heure environ par l’opérateur satellitaire de télécommunications. En cause, un retard de paiement qui a engendré une sanction de la part de l’opérateur égyptien à l’encontre de SOREAD-2M. “Cette coupure est due à un incident de paiement avec Nilesat. Ça a été réglé immédiatement”, nous indique une source à la direction de la chaîne.

Dix ans de difficultés financières

La crise que traverse la deuxième chaîne audiovisuelle nationale, dont le capital est détenu à hauteur de 76 % par l’Etat, dure déjà depuis une dizaine d’années. Durant la période 2008-2017, la SOREAD a bénéficié de 506 millions de dirhams de subventions publiques,…

article suivant

Polémique sur les vols spéciaux, un Paris-Fès en classe éco à plus de 10.000 dirhams