Alain Olivier, directeur du Québec à Rabat: « Le taux de chômage pour la communauté maghrébine au Québec est trop élevé »

#Couragefuyons : Trois questions au directeur du Québec à Rabat sur l'émigration marocaine

TelQuel s'est entretenu avec le directeur du Québec à Rabat, Alain Olivier, sur la suspension des demandes d'émigration marocaines, les profils étrangers recherchés par la province, et la nouvelle politique migratoire québécoise.

Par

Alain Olivier, directeur du Québec à Rabat.

En kiosque jusqu’au 28 novembre, le dernier numéro de TelQuel consacre sa couverture à ces quelque 3000 Marocains qui émigrent chaque année vers le Canada. Des chiffres, des analyses, mais aussi des témoignages de Marocains CSP+ qui partent de l’autre côté de l’Atlantique, malgré leur bon salaire et leur bonne situation. Pour TelQuel, Alain Olivier, directeur du Québec à Rabat, apporte des précisions sur la politique d’immigration de cette province “fière de compter une communauté marocaine de plus de 100000 personnes”.

à lire aussi

En une de TelQuel, jusqu’au 28 novembre prochain.

TelQuel : En février 2019, le gouvernement du Québec a suspendu plus de 18000 demandes d’émigration, notamment en provenance du Maroc. Pourquoi?

Alain Olivier : La suspension des demandes d’immigration a été décidée suite à l’adoption, au Québec, d’une réforme qui vise à améliorer son système d’immigration pour sélectionner les personnes qui répondent le mieux aux besoins du marché du travail québécois. Cette mesure a également été décidée en vue de réduire le...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Après sa marche arrière, le Lesotho réaffirme sa neutralité sur le dossier du Sahara

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.