Cinq pays européens dénoncent le revirement américain sur les colonies israéliennes

Cinq pays européens dénoncent le revirement américain sur les colonies israéliennes

Cinq pays européens ont critiqué mercredi à l’ONU la décision américaine de ne plus considérer les colonies israéliennes comme illégales, sans cependant citer directement Washington.

Par

Des soldats israéliens en Cisjordanie. Crédit: Hazem Bader/AFP

La France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique et la Pologne ont publié, ce jeudi 21 novembre, un communiqué commun pour dénoncer le revirement américain sur les colonies israéliennes. “Notre position sur la politique de colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est, est claire et inchangée”, ont indiqué les pays tous actuellement membres du Conseil de sécurité de l’ONU.

En rupture avec la communauté internationale

Cette prise de position répond à la déclaration du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo qui avait annoncé lundi 18 novembre que “l’établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie” n’était pas “en soi contraire au droit international”. Une déclaration qui a fait suite à la reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d’Israël, et celle de la souveraineté de l’Etat hébreu sur le Golan syrien, et qui marque une nouvelle rupture avec la tradition diplomatique américaine.

à lire aussi

Washington se pose, avec cette position, à contre-courant de résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU considérant les colonies comme une “violation du droit international humanitaire” mettant “gravement en péril” la solution à deux Etats.

Un appel à mettre fin aux colonies israéliennes

Pour les cinq pays européens, la déclaration de Mike Pompeo rompt avec la position historique de la communauté internationale. Pour eux, “toute activité de colonisation est illégale au regard du droit international, et érode la viabilité d’une solution à deux Etats et la perspective d’une paix durable”, précise le communiqué. Et de poursuivre : “Nous appelons Israël à mettre fin à toutes les activités de colonisation, conformément à ses obligations de puissance occupante”, ont-ils ajouté, avant une réunion du Conseil de sécurité sur le Proche-Orient.

Il est à noter que la colonisation de la Cisjordanie occupée s’est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967, mais s’est accélérée sous l’impulsion du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Aujourd’hui, plus de 400 000 Israéliens habitent en Cisjordanie occupée, territoire morcelé où vivent également 2,7 millions de Palestiniens.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.