L'Alliance progressiste et l'USFP à la croisée des chemins

A Stockholm, socialistes et progressistes du monde entier se sont réunis, les 15 et 16 novembre, autour de l’Alliance progressiste. Cette organisation politique, qui se veut un nouveau forum d’échange d’un front en perte de vitesse, a vu la participation du Maroc avec la présence de deux membres de l’USFP.

Par

L'USFP à Stockholm les 15 et 16 novembre avec l'Alliance progressiste. Crédit: USFP Maroc / TelQuel

La grande maison socialiste face à son destin. C’est dans ce contexte que se sont réunies, ces 15 et 16 novembre à Stockholm, les différentes formations socialisantes et progressistes à l’occasion de la tenue de la convention de l’Alliance progressiste. Un sommet en forme d’état des lieux pour des structures partisanes confrontées aux mêmes crises et défis. Des défis nombreux qui concernent la tendance au repli national, cause de la montée des populismes, la crise écologique à grande échelle, ou encore l’accroissement des inégalités structurelles. Et un but commun : renouer autour des valeurs universelles et proposer de nouvelles alternatives pour faire front commun contre les différents périls politiques et sociaux dont la force prend des dimensions internationales. “La fondation de l’Alliance progressiste a été portée par la conviction que la coopération…

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total