Médecins imaginaires, comédien malgré lui

Médecins imaginaires, comédien malgré lui

Dans une tentative de conjurer une récente succession de bad buzz, un groupe de médecins se constitue en troupe de théâtre. Objectif : redorer le blason de la profession… avec humour.

La troupe jouant Le K-Barré des médecins est constituée de vingt-trois professionnels du secteur privé. Crédit: DR

Quand les docteurs jouent les malades, le diagnostic est drôle. C’est le défi lancé et réussi par la troupe jouant Le K-Barré des médecins. Le spectacle de deux heures est composé de sketchs, de parodies musicales, de one-man et woman show et surtout d’une pièce sur-mesure : l’adaptation théâtrale par son auteure d’Un toubib dans la ville, le roman de Souad Jamaï, paru en 2016.

La pièce dévoile les consultations d’un médecin généraliste vues de l’autre côté du stéthoscope. Renversant les a priori, elle dresse le portrait d’une société marocaine dans toute sa diversité “et sa schizophrénie”, explique son auteure. Des patients lambda aux hypocondriaques, en passant par ceux venus directement des hauteurs de l’Atlas, les spectateurs découvrent un panel de protagonistes dans une salle d’attente où toutes les classes sociales se rencontrent.

Soigner l’image à tout prix

Ces derniers mois, la tension est palpable dans le corps médical marocain : entre les grèves estudiantines et la révélation de scandaleuses arnaques de praticiens du secteur privé (voir l’article de TelQuel du 8 mai 2019), sans parler...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.