Maroc - États Unis, une histoire de familles

Maroc - États Unis, une histoire de familles

Si aucun président américain ne s’est rendu au Maroc dans le cadre d’une visite officielle depuis 60 ans, la Maison Blanche et le Palais ont su développer une forme de diplomatie parallèle à travers les Premières dames américaines. Album de famille.

Par

Hillary Clinton reçue par Hassan II au palais royal de Marrakech, le 31 mars 1999 Crédit: Mohamed MARADJI

En décembre 1959, le président américain Dwight Eisenhower faisait atterrir Air Force One pour la première, et dernière fois, à Casablanca. A l’invitation du roi Mohammed V, le chef d’État américain concluait une tournée au Moyen-Orient par un passage express au Maroc. L’occasion pour Mohammed V et Eisenhower de signer un accord autorisant l’armée américaine à se servir de bases aériennes marocaines dans le cadre de missions au Moyen-Orient et en Afrique.

Depuis, aucun locataire de la Maison Blanche ne s’est rendu dans le royaume dans le cadre d’une visite officielle. Pourtant, au crépuscule du règne de Hassan II, une nouvelle forme de diplomatie parallèle émerge entre le Maroc et les Etats-Unis. Car, durant les 20 dernières années, ce ne sont pas les présidents américains, mais plutôt leur Première dame, qui se chargent de représenter la Maison Blanche au Maroc.

Toutes le font dans le cadre d’un objectif commun: améliorer la situation des femmes marocaines. Une diplomatie parallèle qui s’affranchit du bipartisme américain, comme toujours quand il s’agit de politique étrangère.

Aux origines

En 1995, Hassan II se rend...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

ô Canada, ou l’inexplicable exode

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.