L'ex-maire de Had Soualem, "Moul 17 milliards", condamné à 7 ans de prison ferme

L'ex-maire de Had Soualem, "Moul 17 milliards", condamné à 7 ans de prison ferme

Zine El Abidine El Howass, l’ex-maire et député de Had Soualem avait été arrêté en juin 2017 et était soupçonné de graves faits de dilapidation de fonds publics et de falsifications de documents officiels.

Par

Zine El Abidine El Howass. Crédit: DR

Sept ans de prison ferme et 10 millions de dirhams de saisie de biens. C’est le verdict rendu ce lundi 4 novembre par la Chambre criminelle de première instance près la Cour d’appel de Casablanca contre Zine El Abidine El Howass, ex-maire et député de la commune de Had Soualem. “Moul 17 milliards” était, depuis juin 2018, sous le coup de 11 poursuites, les plus graves étant “dilapidation de deniers publics (article 241 du Code pénal)”, “trafic d’influence (art. 250)”, “faux en écriture (art. 351, 352, 357 et 359)”, et “falsification de documents administratifs (art. 360)”.

à lire aussi

Dans son réquisitoire, le substitut du procureur général avait réclamé 20 ans de réclusion ferme et la saisie des avoirs d’El Howass. Celui-ci avait hérité du surnom de “l’homme aux 17 milliards” lorsque les officiers de la Brigade nationale de la police judiciaire avaient retrouvé à son domicile une importante somme d’argent en liquide, que certains médias avaient estimée à 17 milliards de centimes (170 millions de dirhams). Une somme démentie par la suite par la DGSN puis par l’intéressé lui-même.

Zine El Abidine El Howass était accusé, entre autres crimes et délits, d’avoir attribué sans appel d’offres un marché de 800 millions de dirhams pour un plan de réaménagement de la commune. Il était également soupçonné d’avoir procédé au déracinement des dizaines d’eucalyptus qui décoraient la route nationale n°1, puis de les avoir transformés en tonnes de combustibles exploités par quatre hammams de la région, dont il est lui-même le propriétaire.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.