Pour El Othmani, le débat sur l’avortement est “clos”

Pour El Othmani, le débat sur l’avortement est “clos”

Le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani a profité de la réunion du Conseil national du PJD, tenue le samedi 2 novembre à Rabat, pour se prononcer sur les recommandations du CNDH, particulièrement en ce qui concerne l’avortement. Pour lui, “il s’agit d’un débat clos après le consensus national trouvé en 2015”. Les détails.

Par

Le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD Saad Eddine El Othmani. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Le chef du gouvernement a fait fi des recommandations du CNDH autour de l’avortement. Intervenant samedi 2 novembre lors d’une rencontre partisane à Rabat, Saâd Eddine El Othmani, également secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD), a indiqué la position de son parti quant à la dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). “Nous ne permettons pas que le débat soit rouvert”, a-t-il tranché.

Certains essaient de ramener le débat au point zéro. Ce n’est pas une bonne chose. Nous ne devrions pas rompre avec ce que nous avions convenu. Nous n’allons pas le permettre après avoir trouvé un consensus national à ce sujet”, a-t-il confirmé devant les caciques de son parti.

Le mémorandum du CNDH

Quatre jours auparavant, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) avait adopté un mémorandum relatif à l’amendement de la loi 10-16 du Code pénal. Cette batterie de recommandations, mettant notamment l’accent sur les libertés individuelles, sera déposée auprès des présidents des deux Chambres ainsi qu’auprès des différents groupes parlementaires.

à lire aussi

Dans son mémorandum, le CNDH fait une préconisation...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.