Liban : le Premier ministre Saad Hariri annonce sa démission

Liban : le Premier ministre Saad Hariri annonce sa démission

Après deux semaines de manifestations où le peuple libanais appelle au départ de l’ensemble de la classe politique, jugée corrompue et incapable de trouver des solutions à la crise économique et sociale, le Premier ministre Saad Hariri a annoncé, ce mardi 29 octobre, qu’il comptait présenter sa démission au président libanais Michel Aoun.

Par

Saad Hariri, le Premier ministre libanais, annonce sa démission. Crédit: AFP

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé, ce mardi 29 octobre, son intention de présenter sa démission au président libanais, Michel Aoun, lors d’une conférence de presse. Une annonce qui intervient 13 jours après le soulèvement populaire dans les rues de Beyrouth. C’est sous les coups de 15 h que l’ex-homme fort du Liban a décidé de mettre fin à ses fonctions, qu’il occupait depuis le 18 décembre 2016.

Fin des rumeurs

Je me rends au Palais de Baabda pour présenter ma démission du gouvernement au président de la République [Michel Aoun, NDLR]”, a déclaré Saad Hariri lors d’une brève allocution télévisée, accueillie par les vivats de la foule qui l’écoutait en direct sur les lieux de rassemblement, alors que des rumeurs de démission n’avaient cessé de se faire entendre depuis le début de la journée.

à lire aussi

Réunis dans les grandes artères du centre-ville de la capitale libanaise, de nombreux groupes de manifestants ont accueilli avec joie la démission de Saad Hariri, devenu impopulaire après l’annonce, le 17 octobre, d’une taxe sur les appels VoIP, à hauteur de 0,20 dollar (1,93 dirham) sur chaque appel effectué. L’annonce avait été perçue comme la goutte de trop dans un pays en crise profonde et avait contrait le gouvernement à rétropédaler sur cette mesure décriée.

En vain, puisque la gronde a continué à se faire entendre dans les rues de Beyrouth, et ce malgré un discours télévisé de Hariri, le 21 octobre, faisant part d’un large plan de réformes qui avait peiné à convaincre.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Les logorrhées d'El Othmani à Marrakech

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.