Abandonnée par Ilyas El Omari, la région de Tanger cherche un nouveau président

Abandonnée par Ilyas El Omari, la région de Tanger cherche un nouveau président

La wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé, ce 17 octobre, l’ouverture des candidatures au poste de président du Conseil de la région, vacant depuis son abandon par Ilyas El Omari.

Par

Ilyas El Omari. Crédit: Yassine Toumi / TELQUEL

Après confirmation d’un “abandon de poste”, la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima cherche un successeur à Ilyas El Omari à la tête de la région. La wilaya a en effet annoncé, ce 17 octobre, l’ouverture des candidatures au poste de président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, occupé par le pamiste Ilyas El Omari depuis septembre 2015.

L’enclenchement de cette procédure fait suite à la décision du ministre de l’Intérieur n° 19/2 du 17 octobre 2019, portant sur le constat que Ilyas El Omari est en situation de cessation d’exercice de ses fonctions de président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, informe la wilaya de la région dans une note diffusée le 17 octobre.

La presse rapportait jusqu’à présent qu’Ilyas El Omari aurait déposé sa démission à la wilaya avant de quitter le territoire national. Le principal concerné reste injoignable et séjournerait à l’étranger.

Faisant suite à la vacance du poste de président de la région, il a été décidé, en vertu des dispositions de la loi organique n° 111-14 relative aux régions, de procéder à l’annonce du délai de dépôt des candidatures, fixé à 5 jours, précise la wilaya. Ce délai débute le 18 octobre 2019 à 8 h 30 et prend fin le 22 octobre à minuit, a ajouté la même source.

Les candidatures sont à déposer personnellement auprès du bureau dédié à cet effet au siège de la wilaya de la région, à Tanger, conformément aux modalités et conditions stipulées dans les articles 13 et 14 de la loi organique citée ci-dessus, ont conclu les autorités locales.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Affaire Touria : le semsar, deux policiers et un autre suspect devant la justice

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.