Peine réduite en appel pour un Suisse condamné pour "constitution de bande terroriste"

Peine réduite en appel pour un Suisse condamné pour "constitution de bande terroriste"

Un Suisse condamné en avril à dix ans de prison ferme pour “constitution de bande terroriste” a vu sa peine réduite en appel à cinq ans de prison par la justice, apprend l'AFP ce 14 octobre auprès de son avocat.

Par

Le procès de l'Affaire des meurtres d'Imlil, le 2 mai 2019.

Nicolas P., un technicien informatique de 33 ans, avait été arrêté le 10 janvier dernier à Temara, près de la capitale Rabat, lors d’une vague d’arrestations déclenchées à la suite de la décapitation de deux jeunes touristes scandinaves mi-décembre dans les montagnes de l’Atlas. Pour rappel, ce dossier n’a qu’un lien très vague avec ce double meurtre, actuellement jugé en appel par la même cour d’appel.

à lire aussi

La réduction de peine de Nicolas P. a été prononcée mercredi par la Chambre d’appel au tribunal antiterroriste de Salé, a indiqué à l’AFP son avocat Khalil Idrissi. “C’est une condamnation injuste qui n’est basée sur aucun fait avéré”, a-t-il dit. Selon lui, ce Suisse, accusé également d’avoir eu des échanges explicites avec d’autres Suisses soupçonnés dans leur pays de liens avec la Syrie, a été arrêté pour avoir reçu un e-mail d’un des 24 hommes poursuivis pour ce double meurtre, un Hispano-Suisse nommé Kevin Zoller Guervos.

Kevin Zoller Guervos, lui, a écopé de 20 ans de réclusion criminelle en première instance, alors que les principaux suspects ont été condamnés à la peine capitale pour le double meurtre commis au nom du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Le procès en appel de cette affaire dite des “meurtres d’Imlil” est en cours depuis le 27 août.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc “tel qu’il est” a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.