La RAM suspend la livraison de deux Boeing 737-800 MAX

La RAM suspend la livraison de deux Boeing 737-800 MAX

Une source de la RAM a confié à Reuters que la compagnie aérienne avait décidé de suspendre la livraison de deux Boeing 737 MAX, le modèle d'aéronef cloué au sol depuis la crash d'un exemplaire affrété par Ethiopian Airlines en mars dernier.

Par

Le deuxième Boeing 737-800 MAX reçu par la Royal Air Maroc le 14 février. Crédit: RAM / Facebook

La RAM a suspendu la livraison de deux Boeing 737 MAX. C’est ce qu’a confié une source de la Royal Air Maroc à l’agence Reuters. “Nous n’allons plus recevoir les deux avions comme prévu”, a déclaré la source, qui a requis l’anonymat et n’a pas fourni plus de détails.

La compagnie aérienne nationale avait commandé une série de quatre appareils Boeing 737 MAX dans le cadre de son “plan stratégique de développement de ses opérations”. Le premier a été réceptionné le 22 décembre. Cependant, la RAM avait pris la décision de suspendre l’appareil de ses vols commerciaux suite au crash du vol Ethiopian Airlines Addis-Nairobi le 10 mars dernier. Le deuxième Boeing de la série a été réceptionné mi-février et est actuellement en “phase d’autorisation”. Il n’est donc pas encore exploité commercialement.

à lire aussi

Reuters rappelle que plusieurs compagnies aériennes ont indiqué qu’elles pourraient abandonner ou réduire les commandes planifiées pour l’avion à réaction, invoquant la sécurité des passagers. Mais jusqu’à présent, aucune commande ferme n’avait été annulée. Boeing a déclaré que le jet était sûr mais qu’il fallait réviser un logiciel lié aux accidents.

En juillet, Flyadeal, une compagnie aérienne à bas coût saoudienne, annonçait qu’elle ne procéderait pas à une commande provisoire de 30 Boeing 737 MAX pour 5,9 milliards de dollars, préférant une flotte d’appareils Airbus A320.

Les analystes du secteur du transport aérien estiment que certaines des demandes de suspension semblent avoir pour but de faire pression sur Boeing pour obtenir des réductions sur le prix. De nombreuses compagnies aériennes reportent leurs commandes, mais des sources dans l’industrie aérienne indiquent que ces types de contrat ne laissent que peu de place aux annulations.

Avec agence

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc “tel qu’il est” a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.