Remaniement, les sortants : coup de sifflet final pour Rachid Talbi Alami

Remaniement, les sortants : coup de sifflet final pour Rachid Talbi Alami

Nommé ministre de la Jeunesse et des sports en 2017 par le roi Mohammed VI, Rachid Talbi Alami quitte le gouvernement sur un score médiocre, sifflé par le remaniement ministériel de ce mercredi 9 octobre.

Par

Rachid Talbi Alami.

Ministre de la Jeunesse et des sports depuis le 5 avril 2017, Rachid Talbi Alami a quitté le gouvernement après la fusion de son ministère avec celui de la Culture et la nomination de Hassan Abyaba en tant que nouveau ministre de la Jeunesse, des sports et de la culture.

En promettant une mise à niveau du sport national et le retour en force des équipes nationales des différents sports sur le devant de la scène, Talbi Alami s’était fixé des objectifs (trop ?) ambitieux à court terme.

La qualification des Lions de l’Atlas pour la Coupe du Monde en 2018 est l’exception qui confirme la règle. Hormis cet exploit, le sport national continue de se faire petit sur le plan continental. Le bilan des Jeux africains de 2019 organisés au Maroc du 19 au 31 août dernier a été la goutte qui a fait déborder le vase. A domicile et pour son retour à la compétition pour la première fois depuis 1975, la délégation marocaine a fini à la 5e place au classement des médailles avec un total de 31 médailles d’or sur 109 briguées par les athlètes marocains. Le Maroc a terminé derrière l’Algérie (4e) et ses 125 médailles, l’Afrique du Sud (3e) qui a remporté 36 médailles d’or sur 87, le Nigéria dauphin du classement avec 127 médailles et l’Egypte indétrônable leader avec son total de 273 médailles.

Durant son mandat, Rachid Talbi Alami portait également le chantier de la création de sociétés anonymes à objet sportif de la part des clubs marocains dans le cadre de la professionnalisation du football. Un chantier toujours pas bouclé, puisque les clubs tâtonnent, malgré les directives du ministère de la Jeunesse et des sports et de la Fédération royale marocaine de football.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

TelQuel recrute des Product Managers

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.