Remaniement: Driss Ouaouicha, le président d'Al Akhawayn à l'Enseignement supérieur

Remaniement: Driss Ouaouicha, le président d'Al Akhawayn à l'Enseignement supérieur

Président de l'université Al Akhawayn depuis 2008, Driss Ouaouicha a été nommé ministre délégué à l'Enseignement supérieur. Il y sera sous la tutelle de Saaid Amzazi, qui demeure ministre de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Par

Driss Ouaouicha, nouveau ministre délégué à l'Enseignement supérieur.

Jusqu’alors président de l’université Al Akhawayn d’Ifrane, Driss Ouaouicha a été nommé ce 9 octobre ministre délégué à l’Enseignement supérieur dans le cadre d’un remaniement ministériel. Il évoluera sous la tutelle de l’actuel ministre de l’Education nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi.

Ce détenteur d’une licence obtenue à l’université Mohammed V, d’un master en linguistique appliquée de l’université du Pays de Galles et d’un un doctorat à l’université du Texas à Austin, a occupé le poste de doyen de la faculté des sciences humaines à l’université Moulay Ismaïl de Meknès entre 1988 et 1999.

C’est en 2008 que Driss Ouaouicha a été nommé, par le roi Mohammed VI, à la tête de l’université Al Akhawayn d’Ifrane, seul établissement d’enseignement supérieur créé par dahir royal. C’est sous son égide que cette université a obtenu l’accréditation de la New England Association of Schools and Colleges (NEASC), un label d’excellence attribué aux universités américaines. L’université Al Akhawayn est à ce jour la seule université africaine a avoir obtenu cette reconnaissance. C’est également sous sa houlette que l’établissement situé à Ifrane est devenu le premier au Maroc à proposer une formation en gestion durable de l’énergie.

Driss Ouaouicha est par ailleurs secrétaire général de la Société maroco-britannique visant à faciliter les partages et les échanges culturels, académiques, économiques et politiques entre les deux pays. Depuis 2011, il est membre du Conseil économique social et environnemental (CESE).

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc “tel qu’il est” a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.