Le PLF 2020 au menu d'un Conseil des ministres prévu le 9 octobre

Le PLF 2020 au menu d'un Conseil des ministres prévu le 9 octobre

Un Conseil des ministres consacré aux orientations générales du projet de loi de finances 2020 est prévu pour le 9 octobre. 

Par

Le roi Mohammed VI présidant un Conseil des ministres, à Rabat. Crédit: MAP

Le roi Mohammed VI devrait présider, le 9 octobre, un Conseil des ministres consacré aux orientations générales du projet de loi de finances 2020, indique Telquel Arabi. Ce Conseil des ministres intervient dans le contexte d’un remaniement gouvernemental imminent.

Selon les informations recueillies par TelQuel Arabi, le remaniement gouvernemental à venir verra la fusion de plusieurs départements ainsi que la suppression de plusieurs ministères. Ainsi, le ministère des Relations avec le Parlement et la société civile devait être rattaché au ministère d’Etat chargé des Droits de l’Homme, sous la responsabilité de Mustapha Ramid, tandis que le portefeuille des Affaires générales et celui de l’Economie et des finances devraient fusionner.

Les départements de la Jeunesse et des sports et celui de la Culture et de la Communication devraient également être regroupés, alors que le ministère de la Réforme de l’administration et de la fonction publique devrait être rattaché à la primature.

Plusieurs noms devraient disparaître de la prochaine composition gouvernementale. Parmi eux, le ministre des Affaires générales, Lahcen Daoudi, qui s’apprête à prendre la tête de la Fondation Abdelkrim Al-Khatib pour la pensée et les études, mais aussi le secrétaire général au Transport, Mohamed Najib Boulif. Le ministre de la Communication, Mohamed Laâraj, ainsi que Mohamed Yatim, actuellement à la tête du ministère de l’Emploi, devraient également quitter l’Exécutif.

Le nombre de portefeuilles du gouvernement El Othmani II devrait s’élever à 23. Selon Telquel Arabi, la prochaine équipe gouvernementale devrait compter entre trois et quatre femmes.

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

TelQuel recrute des Product Managers

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.