La déflation guette-t-elle l’économie ?

L’inflation pour les huit premiers mois de 2019 ressort à 0,2%. Un taux excessivement faible qui fait peser sur l’économie marocaine un risque de déflation, entraînant un ralentissement de la croissance. Or, pour le wali de Bank Al-Maghrib, hors de question de baisser le taux directeur.

Par

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Le chiffre de l’inflation pour les huit premiers mois de cette année atteint un niveau historiquement bas: 0,2%. La quasi-stabilité des prix des biens et services peut paraître une bonne nouvelle, en raison de la préservation du pouvoir d’achat des ménages. Or, au niveau macro-économique, cette situation peut avoir de graves répercussions sur l’économie nationale. Si cette tendance baissière se poursuit, le taux d’inflation pourrait descendre sous la barre de zéro, provoquant une déflation.

“La situation pour l’instant est préoccupante, mais si elle se poursuit elle deviendra alarmante”

M'hammed Tahraoui, économiste, CMC
Un phénomène qui engendre un ralentissement économique et une augmentation du chômage. Le Maroc est-il au bord de cette spirale ? “Il est trop tôt pour l’affirmer”, nous dit l’économiste et membre du Centre marocain de conjoncture (CMC), M’hammed Tahraoui. “La situation…

article suivant

Sahara: “Pay no mind”