Égypte: Mohamed Ali, poil à gratter d'Al Sissi

Égypte: Mohamed Ali, poil à gratter d'Al Sissi

Ses témoignages vidéo, intitulés “Mohamed Ali Secrets”, critiquent le dirigeant égyptien Abdel Fattah Al Sissi et les détournements de fonds 
par l’armée. Conséquence: le déclenchement d’un mouvement réclamant 
le départ du maréchal-président.

Par

Mohamed Ali dénonce les malversations du corps militaire et du président Abdel Fattah Al Sissi. Crédit: DR

Il semblerait presque s’inscrire dans une tradition. Celle d’une Égypte comme berceau de grandes voix, souvent singulières, incarnant la beauté, l’envoûtement et les grandes heures du divertissement populaire arabe. Sauf que Mohamed Ali, 45 ans, ne chante ni l’amour, ni le rêve sur scène. Cet ancien acteur et ex-businessman, qui a fait des affaires avec l’armée pendant quinze ans, use désormais son timbre dans des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Son message? La colère et la dénonciation.

Mohamed Ali tacle l’armée pour avoir “construit de nombreux projets ratés qui n’ont apporté aucun revenu aux gens” et dénonce les malversations du corps militaire et du président Abdel Fattah Al Sissi. Des accusations, non étayées de preuves, qui secouent un pays asphyxié par une crise interminable.

Depuis plusieurs jours, les rues des grandes villes ont recommencé à être investies par une foule éparse, réminiscence des mouvements de 2011. Désormais, Mohamed Ali appelle les manifestants égyptiens à prendre part à “une marche du million”, vendredi 27 septembre, sur toutes les places du pays. De là à s’imaginer leader d’un nouveau printemps...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

TelQuel recrute des Product Managers

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.