Pour Donald Trump, la procédure de destitution est « une blague »

Pour Donald Trump, la procédure de destitution est « une blague »

« Pas de pression, rien du tout » : le président américain conteste toute irrégularité après la publication du contenu d'un appel téléphonique dans lequel il demande à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky d'enquêter sur son rival politique et ancien vice-président Joe Biden.

Par

Crédit: AFP
Donald Trump, président des États-Unis Crédit: AFP

Un appel téléphonique « accablant » pour l’opposition démocrate, qui a décidé de lancer le 24 septembre la première étape d’une mise en accusation solennelle du milliardaire républicain, laquelle pourrait aboutir à sa destitution.

Donald Trump n’a pas tardé à réagir : « Une destitution pour ça ? C’est une blague ! » a-t-il lancé lors d’une conférence de presse tenue le 25 septembre dans un hôtel new-yorkais proche du siège des Nations unies. Le président a ensuite dénoncé sur son compte Twitter « la plus grande arnaque de l’histoire politique des États-Unis ».

La Chambre des représentants, à majorité démocrate, sera donc chargée de mener la procédure de mise en accusation (impeachment en anglais). Celle-ci, à l’issue très incertaine, représente un pari risqué car jamais un président n’a été destitué dans l’histoire des États-Unis.

De nouveaux développements dans cette affaire sont à attendre, avec l’audition par le Congrès du directeur du renseignement national, Joseph Maguire, qui avait d’abord refusé de leur transmettre le signalement à l’origine du scandale, rédigé par un lanceur d’alerte membre des services de renseignement.

Avec AFP

article suivant

TelQuel recrute des Product Managers

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.