Santé et climat : À l'ONU, le Maroc veut montrer l'exemple africain

Le secrétaire général des Nations unies a convoqué les pays membres de l'ONU à New York, du 21 au 23 septembre, pour leur demander d’accroître leurs efforts dans la lutte contre le dérèglement climatique. Un rendez-vous auquel a pris part la diplomatie marocaine, qui souhaite s’afficher en locomotive africaine sur cet enjeu.

Par

Nasser Bourita, le 7 juillet au sommet de l'UA à Niamey. Crédit: MAECI / Twitter

A l’assemblée générale de l’ONU, le Maroc veut s’affirmer en tant que leader africain sur les questions de la santé et du climat. Alors que le coup d’envoi de la grand-messe diplomatique mondiale a été donné le 17 septembre, le Royaume a organisé et participé à deux side-events consacrés à ces questions. Car à New York, le Maroc ne compte pas faire office de figurant mais bien “faire le plaidoyer de l’Afrique qui a des besoins spécifiques en matière de développement et qui a besoin d’un appui continue de la communauté internationale pour valoriser ses potentialités,” nous confie une source diplomatique marocaine. C’est dans ce sens qu’a été organisé, le 22 septembre, une conférence sur le financement de la couverture sanitaire universelle (CSU).

Financements insuffisants

Lors de cette rencontre, co-organisée…

article suivant

Le ministère de la Santé décide d’annuler les congés du personnel médical