Loin des discours convenus, Ahmed Réda Chami et Noureddine Boutayeb à bâtons rompus

Loin des discours convenus, Ahmed Réda Chami et Noureddine Boutayeb à bâtons rompus

Les premières assises de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ont donné lieu à un échange passionnant entre le président de CESE Ahmed Réda Chami et le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur Noureddine Boutayeb. Morceaux choisis.

Par

Concédons-le d’emblée, l’INDH n’est pas la thématique la plus passionnante à couvrir pour un journaliste. Portée par des officiels peu enclin à pointer les défaillances et les lacunes, cette initiative a souffert d’une propagande devenue lassante. Elle l’était d’autant plus que les résultats sur le terrain sont loin d’être satisfaisants. Aujourd’hui, les responsables – Mohamed Dardouri et Nourredine Boutayeb – veulent procéder différemment.

Le 19 septembre à Skhirat, lors des premières Assises nationales de l’Initiative de développement humain (INDH) qui constitue un exercice de transparence inédit, c’est néanmoins un nouveau ton qui prévaut. Un aperçu de ce changement a été donné lors du panel réunissant Ahmed Reda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Jesko Hentschel, directeur du département Maghreb et Malte de la Banque mondiale, ainsi que Noureddine Boutayeb, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur.

L’ancien représentant permanent du Maroc auprès de l’Union Européenne verse rarement dans la langue de bois. Il l’a encore prouvé avec sa prise de position remarquée dans l’affaire Hajar Raissouni, ainsi que par son franc-parler lors de l’université d’été...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le roi Mohammed VI gracie Hajar Raissouni et les autres condamnés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.