Zakaria Boualem et la suppression des fiches de police à l'aéroport

Par Réda Allali

C’est avec une  profonde émotion que Zakaria Boualem s’exprime cette semaine, les amis. Il s’est passé quelque chose de beau et de puissant, un évènement remarquable et inattendu qui lui donne une telle confiance en l’avenir qu’il pourrait basculer dans un 3amzinisme embarrassant. Une avancée majeure sur le chemin lumineux qui nous mène vers les hautes sphères du développement, n’ayons pas peur de l’emphase. Figurez-vous que les fiches de police d’entrée et de sortie du territoire ont été supprimées, c’est officiel. Ce petit papier blanc absurde n’existe plus, il rejoint désormais notre vieille carte nationale, le billet de cinq dirhams et les informations de la RTM parmi nos souvenirs de jeunesse. On me signale à l’instant que les informations de la RTM n’ont pas disparu, nous présentons donc nos plus sincères excuses à cette vénérable institution, elle n’a pas une mission facile. Revenons à cette fiche, qui va sans le moindre doute obtenir le statut d’objet mythique très rapidement. Pour ceux qui ne la connaissaient pas, cette fiche devait être remplie à chaque passage de frontière, avant d’être stockée dans un…

article suivant

Deux morts dans des heurts entre des protestataires et des policiers (justice)