Imad Kotbi: “La décision de la HACA est sévère”

Imad Kotbi: “La décision de la HACA est sévère”

DR

Smyet bak ?

Abdelkader.

Smyet mok?

Fatima.

Nimirou d’la carte ?

BE696653, j’espère que les terroristes ne me le piqueront pas (rires).

La HACA a annoncé la suspension de votre émission, “The Kotbi Tonight”, pendant trois semaines, suite “au discours explicitement violent” et misogyne de Adil El Miloudi. Vous vous y attendiez ?

La vérité, non. Après, on respecte la décision de la HACA. Ils ont mentionné que c’était une non-maîtrise d’antenne. Normalement, c’est lorsque l’animateur laisse parler la personne sans l’arrêter. A la base, c’est une émission décalée avec un ton humoristique. Est-ce qu’il fallait que je lui dise: “Arrêtez de parler, prenez vos affaires et cassez-vous?” On est dans le champ de la liberté d’expression.

Mais il ne s’agit pas de liberté d’expression. Dans ses propos, il y avait appel au meurtre, à la violence contre les femmes, apologie du sexisme… Face à la gravité de ses propos, on se dit que la sanction de la HACA a été...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le roi Mohammed VI gracie Hajar Raissouni et les autres condamnés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.