Chariot Oil & Gas revoit à la hausse ses estimations de gaz naturel à Larache

Chariot Oil & Gas revoit à la hausse ses estimations de gaz naturel à Larache

La compagnie britannique Chariot Oil & Gas vient d'annoncer un gisement à “fort potentiel” en gaz naturel au Maroc. Une annonce qui fait suite à un rapport commandé par la société sur l'ensemble de sa licence Lixus, près de Larache.

Par

Plateforme pétrolière offshore.
Pas de production de pétrole de schiste avant 5 ans selon l’Office national des hydrocarbures et des mines. Crédit : DR

Le rapport commandé par la société Chariot Oil & Gas ltd sur la licence Lixus dans la région de Larache conclut à un potentiel “pour un projet important, et de grandes valeurs, susceptible d’avoir une importance stratégique”.

Les recherches ont confirmé le potentiel des puits “Anchois Discovery” et “Anchois Satellite”, ainsi que de cinq autres perspectives de puits. Des résultats qui dépasseraient même toutes les prévisions, selon le cabinet spécialisé Netherland Sewell & Associates Inc, en charge de l’étude.

Il est ainsi évoqué un potentiel qui avoisine les 2.000 milliards de pieds cubes de gaz naturel récupérables, répartis sur cinq perspectives de la licence Lixus. “Le rapport a également révélé un potentiel d’un trillion de pieds cubes de gaz sur le permis Anchois”, a déclaré la compagnie britannique dans son communiqué. Des estimations bien loin de ce qu’avait annoncé la compagnie en juin dernier.

Larry Bottomley, le directeur général de la société gazière s’est quant à lui montré enthousiaste au moment de commenter les résultats du rapport. Il a notamment évoqué une capacité de production “intéressante”, vu son abondance et à son faible coût d’extraction. Un point crucial, notamment dans un “marché de l’énergie en forte croissance, caractérisé par des prix du gaz élevés et un besoin accru d’approvisionnement”.

à lire aussi

Chariot Oil & Gas dispose d’un droit d’exploitation de 75 % sur la licence Lixus, obtenue en avril 2019. Cette dernière couvre une superficie de 2.390 km². Les 25% restants sont détenus par l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) dans le cadre de leur partenariat. Un partenariat qui s’étend également dans le cadre de deux autres permis, à Kénitra Offshore et Mohammedia Offshore.

“À la suite des réactions encourageantes du processus de partenariat, plusieurs pistes intéressantes ont été identifiéesLes équipes de Chariot Oil sont en train de les concrétiser. Nous sommes ravis du processus de partenariat mis en place à ce jour, qui a suscité l’intérêt d’un large éventail d’investisseurs stratégiques potentiels dans la chaîne de valeur énergétique à travers tout le pays”, a conclu Larry Bottomley.

article suivant

TelQuel recrute des Product Managers

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.