Aziz Akhannouch dans la tourmente

Aziz Akhannouch dans la tourmente

Soupçons de plus en plus forts d’entente sur les prix des carburants, ratés du Plan Halieutis, couacs du Plan Maroc Vert… une tempête s’est abattue sur l’homme d’affaires et ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch. De quoi compromettre ses ambitions de victoire aux prochaines législatives ?

Par et

Telquel

Sale année pour Aziz Akhannouch en 2019? En une semaine, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, par ailleurs patron d’Akwa Holding, s’est retrouvé au cœur de la tourmente. L’homme d’affaires et milliardaire marocain, parmi les plus fortunés du continent, est chahuté sur l’épineux dossier des hydrocarbures. Les trois principaux acteurs du secteur des carburants sont soupçonnés d’entente par le Conseil de la concurrence, selon une information de Medias24 confirmée par TelQuel. En plus de Vivo Energy (Shell) et Total, Afriquia de Aziz Akhannouch.

En mai 2018, TelQuel publiait les conclusions d’un rapport parlementaire qui confirmait que les pétroliers avaient engrangé des milliards en ne répercutant pas, à la pompe, les baisses des cours du pétrole.Crédit: telquel

Aucun d’entre eux n’a nié ces soupçons d’entente à l’origine de la flambée des marges bénéficiaires sur les ventes de carburants, comme l’avait révélé TelQuel en mai 2017. En adoptant la “procédure de non-contestation”, les trois groupes (60% de...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Visas, cette hogra européenne

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.