Cigarette électronique : faut-il s’inquiéter ?

Cigarette électronique : faut-il s’inquiéter ?

Les États-Unis ont annoncé le 11 septembre leur intention d'interdire les cigarettes électroniques aromatisées. Cette décision a relancé le débat sur la cigarette électronique qui pendant longtemps a été présentée comme une alternative saine à la cigarette classique. L'est-elle vraiment ?

Par

6 décès et 400 maladies pulmonaires liées au vapotage. Ce sont les chiffres alarmants avancés par les autorités sanitaires américaines. Donald Trump s’en est même mêlé en déclarant, le 11 septembre, que “beaucoup de gens pensent que le vapotage c’est formidable, cela n’a rien de formidablecela crée plein de problèmes”.

Face à une situation de plus en plus délicate sur le plan sanitaire, le gouvernement américain a décidé d’interdire les cigarettes électroniques aromatisées (à l’exception du goût tabac). Une mesure officiellement justifiée non pas par la toxicité des arômes, mais plutôt par l’addiction à la nicotine. Les chiffres confirment cette thèse. Un lycéen sur quatre vapotait en 2019 aux États-Unis contre un sur cinq en 2017-2018, selon la dernière enquête publique annuelle du ministère américain de la Santé.

Qu’en est-il du Maroc ?

Au Maroc, les seuls chiffres disponibles sur la question concernent les jeunes âgés de 13 à 15 ans. Ainsi, selon le dernier bulletin d’épidémiologie et de santé publique daté du 27 mars 2018, la prévalence de l’utilisation de l’e-cigarette chez les jeunes scolarisés était de 5,3%...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Au Maroc, Pompeo rencontre El Othmani et Hammouchi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.