En pleine réforme fiscale, Omar Faraj quitte la DGI

En pleine réforme fiscale, Omar Faraj quitte la DGI

Le directeur général des impôts, Omar Faraj Crédit: Toumi / TelQuel

Le directeur général des impôts Omar Faraj fait valoir son droit à la retraite malgré une dérogation du chef du gouvernement, alors que le ministère des Finances engage une vaste réforme de la fiscalité.

Omar Faraj, directeur général des impôts au sein du ministère des Finances, quitte ses fonctions pour prendre sa retraite, apprend TelQuel de source proche, confirmant une information de Médias24. Selon la même source, le chef du gouvernement avait accordé à ce haut-fonctionnaire de 62 ans une dérogation de deux ans supplémentaires, qu’il n’a pas souhaité faire valoir.

Ce départ intervient alors que le ministère des Finances mène un vaste projet de réforme fiscale engagé en mai par les Assises de la fiscalité et dont Faraj a été une cheville ouvrière. Arrivé à la tête de la DGI en 2015, l’ancien responsable des Domaines de l’Etat a mené au sein du fisc le chantier de sa digitalisation et renforcé les contrôles, générant un accroissement de 97 % des recettes du contrôle sur la période 2015-2018, au grand dam de certaines professions libérales notamment.

article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.