Le wali de Casablanca prend en main la gestion du centre social de Tit Mellil

Le Centre social "Dar El Kheir" de Tit Mellil est pris en main par le Wali de Casablanca à travers la création d'une commission d'audit externe, d'une commission mixte et la désignation d'une nouvelle association de gestion ... Said Ahmidouch multiplie les mesures en vue de “sauver” les bénéficiaires du mouroir de Tit Mellil.

Par

Résidents du centre social de Tit Mellil. Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

Après une longue période marquée par le laxisme de ses dirigeants, des dysfonctionnements tous azimuts et un nombre de décès de ses bénéficiaires en augmentation, le Centre social de Tit Mellil voit peut-être le bout du tunnel. Le wali de Casablanca, Said Ahmidouch s’est saisi personnellement du dossier suite à la publication par TelQuel d’une enquête portant sur les multiples cas de décès recensés au Centre, ainsi que sur les conditions de vie déplorables de ses bénéficiaires.

Une commission d’audit

Selon Abdellatif Achak, directeur des Affaires administratives et du développement humain de la région de Casablanca-Settat, « le wali prend à coeur la situation du Centre avec une forte détermination à changer la situation dramatique de ses bénéficiaires ». Dans ce sens, le ministère de l’Intérieur…

article suivant

10 août : 18 morts et 826 nouveaux cas en 24 heures