Après les inondations à proximité de Taroudant, la consternation

Après les inondations à proximité de Taroudant, la consternation

De fortes intempéries, survenues hier dans la province de Taroudant, ont entraîné la mort de sept personnes, tandis que plusieurs sont toujours portées disparues. L'incident a suscité un vif émoi sur les réseaux sociaux.

Par

DR

Un simple match de football a viré à la tragédie dans la province de Taroudant. La crue subite d’une rivière a entraîné la mort d’au moins sept personnes ce mercredi, d’après les autorités locales. Un incident survenu dans la commune d’Imi Ntiyaret, dans le douar de Tizert, en fin de journée, alors que plusieurs familles étaient rassemblées aux abords d’un stade construit sur le lit de la rivière. Une enquête sur les circonstances de ce drame a été ouverte par les autorités, annonce l’agence de presse MAP.

Selon la même source, les victimes assistaient à la finale d’un mini-championnat entre les équipes de Tizert et de Tamjout Idawlimit. Parmi les victimes du drame, figure un jeune de 17 ans. Toujours d’après la MAP un des rescapés de l’inondation a été admis à l’hôpital de la municipalité d’Igherm. Il souffrirait de blessures à degrés divers de gravité. Des sources locales, citées par plusieurs médias, font à présent mention de huit personnes portées disparues. Toutefois, aucun communiqué officiel à ce sujet n’a été publié. Les recherches se poursuivent ce jeudi.

Un terrain mal situé

En attendant, les circonstances du drame interrogent. L’anticipation de la catastrophe en premier lieu. La Direction de la météorologie nationale (DMN) a publié une alerte météo “spéciale”, à 20h08 annonçant des “averses orageuses localement fortes, de niveau orange”, attendues mercredi de 14h00 à 23h00 et jeudi de 11h00 à 23h00 dans plusieurs provinces du Royaume. L’alerte précisait que ces averses s’accompagneraient par endroits de chutes de grêle et de “rafales sous orages”. Taroudant était citée parmi les localités concernées, mais bien après que le violent orage ait lieu.

Plusieurs vidéos de l’incident ont été publiées et partagées sur les réseaux sociaux. Dans celles-ci, on voit des habitants attroupés dans les gradins de l’enceinte, ou sur le terrain, prenant la fuite. La montée des eaux semble aussi soudaine que violente. Provoquant d’importantes coulées de boue, elle a contraint plusieurs personnes à se réfugier sur le toit d’une terrasse.

فيديو جديد، بعيدا عن من يتحمل المسؤولية، لكن لاحظوا أنهم كان عندهم وقت باش يخويو البلاصة قبل ماتحل الكارثة، البعض عتقو ريوسهم وخواو منطقة الخطر، لكن البقية مستهترة مع كامل الأسف!

Publiée par Mohamed Mahda sur Mercredi 28 août 2019

Alors que la région a connu de forts épisodes de sécheresse cette année, les habitants redoutaient ces fortes averses, en témoignent des publications sur les réseaux sociaux.

La construction du terrain est également au cœur de toutes les interrogations. Après l’inauguration de nouvelles infrastructures au niveau du stade en juillet, plusieurs personnes avaient alerté quant à son emplacement au bord du lit de la rivière. Le 15 juillet, un internaute alertait déjà sur l’emplacement du terrain:  “les averses, qui surviennent dans cette région montagneuse peuvent tout détruire sur leur passage”.

مواطن نبه الى خطورة بناء الملعب بمجرى النهر قبل كارثة اليوم # العبث واللامسؤولية #

Publiée par Zineb Elkhiati sur Mercredi 28 août 2019

Émoi

Ce drame a provoqué l’émoi sur les réseaux sociaux. En particulier dans le monde du football, où plusieurs figures ont apporté leur soutien aux familles des victimes de l’inondation. D’autres ont fait part de leur agacement sur la construction controversée du terrain.

Ce n’est pas le premier incident dû à de forts épisodes pluvieux signalé durant l’été. Dans la nuit du 24 au 25 juillet, l’effondrement d’un pan de montagne dû aux “pluies torrentielles” sur un tronçon routier de la région d’El Haouz a enseveli un véhicule de transport mixte. Prises au piège sous la boue et les roches, quinze personnes ont péri. Parmi les victimes, onze femmes, trois hommes et un enfant.

 

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.