Le procès en appel reporté au 11 septembre

L'examen en appel  du procès des 24 accusés dans le meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d'Imlil est renvoyé au 11 septembre.

Par

Les plaidoiries des avocats de la partie civile avaient démarré le 27 juin, dans la salle 1 de la Chambre criminelle de la Cour d’appel 
de Rabat. Crédit: RACHID TNIOUNI/TELQUEL

Le procès en appel des 24 accusés dans le meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil dans la province d’El Haouz s’est ouvert mercredi devant la Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé avant d’être reporté au 11 septembre prochain.

En juillet dernier, la même Cour a condamné les 24 individus poursuivis dans cette affaire à des peines allant de cinq ans de prison ferme à la peine capitale. Dans une déclaration à la MAP, Khalid Fettaoui, avocat de l’une des victimes a indiqué que la première audience a été consacrée aux questions de procédure, relevant que le juge d’instruction s’est assuré de la présence des accusés et de la défense.

Les accusés étaient poursuivis pour «constitution d’une bande pour préparer et commettre des actes terroristes, atteinte à la vie de personnes avec préméditation, possession d’armes à feu et tentative de fabrication d’explosifs en violation de la loi, dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public».

Avec MAP

article suivant

Statut des enseignants contractuels : les syndicats et le ministère se renvoient la balle