Le stade Mohammed V fermera de nouveau ses portes

Le stade Mohammed V fermera de nouveau ses portes

Le stade Mohammed V fermera ses portes dans les semaines à venir. L'objectif de cette énième fermeture? Améliorer l'état de la pelouse de l'enceinte sportive casablancaise. 

Par

Joseph Ouechen

La rumeur enflait depuis quelques jours. Mohamed Jouahri, directeur général de la société de développement local Casa Event, en charge de la gestion du complexe Mohammed V de Casablanca, nous confirme ce jour une “petite fermeture pouvant durer deux à trois semaines”. La raison de cette fermeture ? L’état de la pelouse du stade.  Jaunâtre et pâle, le gazon de l’enceinte casablancaise a rarement été dans un tel état de délabrement.

Se refaire une beauté

Mohamed Jouahri nous explique que la fermeture du stade permettra de restaurer une pelouse défraîchie et usée par les matchs à répétition des dernières semaines. “La pelouse n’est pas au mieux, car plusieurs rencontres ont été disputées au Stade Mohammed V comme les éliminatoires de la Coupe Mohammed VI. Il ne faut également pas oublier que Casablanca a connu une période de chaleur sans précédent. Ce n’est qu’esthétiquement que le gazon a pris un coup. Techniquement parlant, aucun joueur ni arbitre ne s’est plaint de la qualité du rectangle vert”, souligne le directeur général de Casa Event.

Bad timing, et technique 

Le timing de cette fermeture fait jaser. “Pour des considérations techniques et climatiques, la société en charge de la pelouse ne pouvait pas planter de nouvelles graines lors de la trêve estivale”, explique Mohamed Jouahri. Une situation bien embarrassante, alors que le coup d’envoi de la saison 2019/2020 de Botola sera donné le 14 septembre prochain.

On sera fixé dans les prochains jours. D’ici septembre on saura quand le stade devra fermer. Nous sommes à la merci de variables comme la température à titre d’exemple. Cela ne devrait durer que deux ou trois semaines”, nous explique le patron de Casa Event. D’après nos informations, les responsables essaient de faire coïncider la fermeture du stade avec des périodes FIFA. Cela ne devrait donc pas contraindre le Raja et le Wydad à voyager pour disputer leurs rencontres à domicile.

Sur Twitter, Issam Benjelloun, consultant pour la chaîne sportive Radio Mars, explique que la technique de sursemis, qui devrait être utilisée pour reverdir l’aire de jeu est la mieux adaptée au Maroc en raison notamment d’une “trop grande amplitude entre les températures minimales et maximales selon les saisons”, mais aussi “la situation de stress hydrique” que connait le pays. Le recours au sursemis implique en effet l’utilisation de deux types de graines pour le gazon. Une variété poussera en été tandis que l’autre poussera en hiver, de manière à assurer une fraîcheur continue à la pelouse.

Issam Benjelloun rappelle également que contrairement à de nombreux stades à travers le monde, le stade Mohammed V accueille deux clubs. Qui plus est le Raja et le Wydad sont engagés sur de nombreux tableaux ce qui signifie que l’enceinte doit se préparer à accueillir plus d’une soixantaine de rencontres. Autant dire que les supporters des deux casablancais devront s’armer de patience. Et espérer que leur herbe devienne plus verte que celle des autres pelouses du Royaume.

article suivant

Affaire Adil El Miloudi : Chada TV sanctionnée par le CSCA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.